Nous sommes en 2005, le reportage Alerte à Babylone présente la disparition de la biomasse et conséquences de l’application des nouvelles technologies, comme le nucléaire, les OGM, les nanotechnologies et autres dérive de notre ère sans aucun débat public. Le sujet inquiète mais éveille la connaissance de notre système complexe. Le plus intéressant est sans doute Claude Bourguignon qui nous présent les désastre de la révolution verte. Depuis ce film, nous le retrouvons bizarrement dans plusieurs reportage comme Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau.