Le photographe brésilien Sebastião Ribeiro Salgado a arpenté pendant plusieurs années de nombreux pays isolés, des espaces naturelles et des populations octogones représentant un voyage incroyable à la fois pour le photographe que pour l’observateur. Son ouvrage nommé Genesis dresse un état des lieux des espaces et des cultures encore coupé du monde de ces 8 dernières années. Avec un message sur la pureté de notre planète, Sebastião Salgado souhaite nous éloigner de la ville pour comprendre et se rapprocher au mieux de notre planète. Ce projet nous offre un somptueux panorama sur les zones encore vierges de la planète, un monde suspendu à un équilibre fragile qui donne le vertige, dès lors que l’on pense à son sursis. Ainsi, voici quelques clichés de ses œuvres présentes et passées.