Les Street Ghosts sont des photos grandeur nature de personnes figurant de ​​Street View de Google imprimés et publiés sans autorisation à l’endroit même où elles ont été prises.

L’artiste hacker italien Paolo Cirio, réputé pour ses différents faits d’arme à la limite du légal, a décidé de s’attaquer à Google Street View. Avec sa série Street Ghosts, il déterre des anonymes photographiés par les caméras intrusives de Google Street, et les reproduit en collage grandeur nature.

Mais plus innovant encore, il les pose à l’endroit exact où ils ont été photographiés. De l’éphémère à l’immortel, on s’interroge sur l’anonymat et on découvre New York, Berlin et Londres à travers ses habitants.

par Radio Nova